Portez-vous bien

Portage salarial pour travailleurs indépendants, cadres consultants & entrepreneurs
01 84 17 77 73
L’évolution du travail à l’ère numérique – 3

Grâce au numérique, l’information circule très vite ; le management de proximité est parfois au courant de certaines décisions ou de certains événements après ses collaborateurs ; c’est assez inconfortable mais il est en retard dans l’utilisation des outils de communication numériques.

 

On constate aussi que les jeunes générations réclament un accès plus direct aux hauts niveaux de la hiérarchie ; ils sont à l’aise dans leur communication et aiment contribuer par des idées originales en s’adressant directement à la direction. Les niveaux intermédiaires sont souvent ressentis comme des échelons peu utiles et faisant perdre du temps.

 

Si on ajoute à cela la recherche d’économie (augmentation du ratio managés/managers), alors on explique l’entrée fracassante de l’horizontalité en entreprise : les pyramides s’aplatissent et tout le monde semble satisfait ; à ceci près que cet écrasement entraîne souvent une surcharge de travail, des relations interpersonnelles distendues et une complexification des chaînes de décision.

 

Lorsque le manager n’a plus le temps de manager car ses équipes sont trop nombreuses et réparties sur plusieurs pays, il est dans l’urgence en permanence, ultra opérationnel, avec très peu de temps à consacrer à ses collaborateurs et à une réflexion de plus haut niveau. Lorsque le collaborateur ne sait plus très bien à qui demander un conseil, quand il attend des décisions trop longtemps et que personne ne lui explique clairement les objectifs, alors il ressent un découragement face à un système qui ne l’épaule pas.

 

Comme toujours, les bénéfices (l’information toujours et partout disponible à tous, les accès plus directs aux managers, la réactivité et l’efficacité, l’automatisation de tâches fastidieuses) s’accompagnent de quelques dérives !