Portez-vous bien

Portage salarial pour travailleurs indépendants, cadres consultants & entrepreneurs
01 84 17 77 73
L’évolution du travail à l’ère numérique – 4

Les relations interpersonnelles en entreprise prennent une drôle de tournure. On peut remarquer que les batailles d’egos n’ont pas faibli. Elles s’aggravent même, et ce n’est pas seulement une question de compétition entre individus! On a l’impression que les susceptibilités et les exigences individuelles sont plus fortes qu’hier. Il y a aussi un choc générationnel : les managers seniors actuellement en poste n’ont pas bien compris l’évolution des jeunes générations vers plus de reconnaissance, plus de convivialité et plus d’exigence de sens. C’est l’individualisme qui est à l’origine de ces évolutions.

 

La communication est partout présente, c’est souvent le critère pour promouvoir telle personne qui sait bien se mettre en avant au bon moment plutôt que telle autre. Dans cette atmosphère de “com” où le visuel et les mises en scène dissimulent l’absence de fond, où les emails remplacent souvent le téléphone et le face à face, où la rapidité prime sur la prise de recul, les malentendus se multiplient, les abus aussi. On a vu des DRH adresser par email des avertissements, c’est plus facile qu’en direct, mais comment éviter cette tendance lorsque les gens ne se croisent plus pour cause de nomadisme, de home-office et de flex-office ?

 

On peut dire que les managers ne connaissent plus très bien leurs « n–1 » et que les jeunes générations ne font guère d’effort pour comprendre les contraintes des managers et celles liées à la vie en entreprise. J’exagère? Un peu seulement, mais le nombre de burn-out, les emails adressés tard dans la nuit et attendant une réponse immédiate, les démissions pour cause de management pressurisant, les harcèlements de toutes sortes montrent que ces problèmes sont réels et que les technologies n’arrangent pas la situation.

 

Nous autres consultants sommes à l’abri de ces difficultés mais nous interagissons avec les entreprises qui se doivent d’évoluer : nous participons à leurs transformations… quels conseils pouvons nous leur donner pour éviter d’oublier la personne humaine?